Driiiiiiing, il faut réveiller ce blog, sortir de sa tanière, finie l'hibernation, le soleil et la chaleur sont là !

IMG_6464

J'oublie donc les tenues hivernales que je ne vous ai pas présentées (vous les verrez peut-être l'hiver prochain) et je me secoue pour vous présenter le premier haut estival avant que l'automne arrive.

Ce petit haut je l'avais repéré dans le magazine Ottobre 02/2015 et je n'ai pas été la seule... Tribuschuschu a proposé aux couturières d'Alsace de le coudre en même temps avec comme date limite fin Avril pour la publication, hum hum !

J'ai choisi dans mon stock un mélange soie/synthétique (enfin j'ai l'impression qu'il y a un peu de synthétique) d'un bleu presque noir avec de petits pois blancs (amidonnage et coutures anglaises obligatoires).

Sculpture Ottobre Roze Pamplemousse

Sculpture Ottobre Roze Pamplemousse

J'ai été perplexe en recopiant le patron sur la forme de l'encolure et les photos dans le magazine allaient dans le sens de mes interrogations. Finalement ma réalisation a complètement confirmé qu'il y a un souci. Zorgleb a tout de suite fait le choix de redessiner le patron et je ferai comme elle la prochaine fois. Je ne comprends pas ce qu'ils ont voulu faire chez Ottobre : une encolure asymétrique ? une épaule tombante ? 

IMG_6469

Je n'ai pas la réponse ! De mon côté j'ai choisi de prolonger les plis de l'épaule en faisant un petit point à quelques centimètres de l'épaule pour maintenir le drapé et éloigner un peu l'encolure de mon cou. J'ai aussi dû reprendre la ligne d'épaule ce qui n'est pas habituel pour moi avec Ottobre.

Sculpture Ottobre Roze Pamplemousse

Ce top est resserré sur les hanches ce qui lui donne un effet blousant qui me plait beaucoup mais il faut être attentive dans la prise de ses mesures si on veut que ça tombe parfaitement. Désolée pour l'absence de repassage.

Sculpture Ottobre Roze Pamplemousse

Sculpture Ottobre Roze Pamplemousse

J'ai commencé dès Mars à coudre ce haut mais j'ai mis du temps à finir les bordures (encolure, emmanchures et bas) que j'ai cousues à la main et dont je ne suis pas peu fière. Pour le bas, c'est un ourlet double, pour l'encolure et les emmanchures j'ai posé un biais maison replié vers l'intérieur.

On discutait cette semaine avec quelques copines couturières de la couture à la main (coucou les copines !) et en fait la plupart du temps j'aime qu'un vêtement soit vite terminé mais j'apprécie aussi la couture à la main qui s'inscrit dans un temps plus long. La couture à la main c'est un chemin quand la couture à la machine serait plus un but à atteindre. je retrouve dans la couture à la main le même aspect relaxant, voire méditatif du tricot ou du crochet. C'était l'instant philosphie.

J'ai les photos du prochain article et je prévois de le publier dans le week-end. A très vite !