Voici la robe basique dont je vous parlais dans le précédent article qui est un mélange entre l'automn mood pour les emmanchures classiques et la Friday evening pour le bas (tous les deux issus du magazine Ottobre 05/2013).

Une première (et unique) photo dynamique.

Je ne sais pas si c'est à cause du noir mais j'ai fait une série de photos très austère qui ne ressemble pas à ma façon de porter cette robe.

De mémoire j'ai raccourci la robe de quelques centimètres pour qu'elle m'arrive au-dessus du genou.

J'ai ajouté deux pinces au dos pour la cintrer, mais je n'ai pas réussi à faire de photos sur lesquelles les pinces étaient visibles.

J'ai agrandi l'encolure pour qu'elle soit plus dégagée.

Et je l'ai terminée avec une bordure faite d'une bande de molleton pliée en deux. J'avais d'abord essayé de faire une parementure mais le col baillait devant et dans le dos.

Les ourlets des manches et du bas sont eux réalisés à l'aiguille double.

 

Au départ j'avais prévu de faire cette robe dans un jersey vert clair à petits motifs mais une fois le patron découpé j'ai constaté que je n'avais pas assez de tissu. J'ai donc choisi ce molleton (jersey gratté) noir, fin et fluide. Je me demande si cette finesse et et cette fluidité ne sont pas le signe d'une mauvaise qualité. Je verrai à l'usage.

Pour le moment je l'ai portée deux fois et grâce à la combinaison du molleton et d'une coupe évasée j'ai apprécié son confort et sa practicité .

Dans le prochain article je vous présenterai une nouvelle robe : celle que j'ai cousu dans le cadre du défi "Robe fleurie de printemps" sur Thread and needles, donc beaucoup moins austère et beaucoup plus travaillée.